Francais

L´école de Kofoed

L´école de Kofoed à Copenhague est une institution autonome, qui opère selon le principe de l´aide à l´autonomie. 

L´école fut fondée en 1928 et opère sur une base chrétienne et démocratique basée notamment sur le mouvement danois d´école populaire supérieure. Au cours des années, l´école a traité les problèmes de société sous plusieurs formes par ex.: les sans-logis, le chômage, l´immigration vers les villes, les problèmes d´intégration de certains groupes ethniques, l´alcoolisme, la toxicomanie et les problèmes psychiatriques. 

Les moins fortunés de la société ont toujours été ceux envers lesquels l´école a concentré ses efforts. L´école essaie de s´organiser en vertu de la fluctuation des problèmes de société et accorde son assistance selon l´importance de la demande. 

Les clients sont appelés élèves et aujourd´hui quelques-uns de leurs problèmes les plus fréquents sont le chômage de longue durée, le rejet social ou sa menace, le manque de logement, la toxicomanie et certains traumatismes psycho-sociaux: l´isolation et la solitude par ex.
L´Ecole est ouverte à tout chômeur ou personne défavorisée qui y sollicite de l´assistance afin d´améliorer sa condition. Quotidiennement, 1000-1200 élèves (hommes et femmes) sont reçus à l´Ecole, et en moyenne 6 à 7 nouveaux élèves y sont inscrits tous les jours; annuellement
4.000 personnes prennent contact avec l´Ecole.

Classement par niveau de l´entraînement et de la réinsertion 
L´Ecole opère selon un modèle d´entraînement et de réinsertion avec des objectifs individuels où l´élève suit son propre rythme. La spécificité de l´Ecole: une offre d´assistance ouverte et libre et un modèle pédagogique qui a pour but une réinsertion totale ou partielle; l´Ecole est une proposition pour l´élève qui recherche du soutien dans une situation passagère- ment difficile ainsi que pour celui qui se trouve dans une crise plus grave. L´Ecole offre cours et formation, apprentissage au travail et réinsertion ainsi que support au développement individuel des élèves. En cas de détresse extrême l´Ecole offre une aide immédiate sous forme de nourriture, de vêtements et d´asile de nuit ainsi qu´une aide pratique: distribution de meubles ou de vête vêtements.

Les activités de l´Ecole
L´Ecole dispose d´un immeuble de 5 étages d´environ 12.000 mainsi que de bâtiments adjacents et de trois immeubles un peu à l´écart de l´Ecole elle-même. L´Ecole a 30 ateliers. Encore: bain et laverie, bibliothèque, cafétéria, auto-école, assistance sociale, orientation professionnelle, dortoir, clinique médicale et avocat-conseil. L´Ecole dispose aussi d´une section spéciale d´éducation qui propose 175 cours par ex.: l´informatique, les mathématiques, le danois, les langues étrangères, la musique, les disciplines créatives, le sport et les humanités.


Personnel

Environ 150 employés sont attachés à l´Ecole: médecin, infirmière, conseillers, éducateurs, ouvriers spécialisés et enseignants ainsi que 50 élèves et clients à problèmes en emplois partiels évt. protégés.

Objectif de l´Ecole
L´objectif de l´Ecole est d´aider les élèves à faire progresser eux-mêmes leur situation.
Les objectifs sont gradués en fonction des possibilités et des conditions de chacun, le but primordial étant une réinsertion complète où l´élève s´intègre dans la société pour y mener une vie normale et autonome. Un autre but est une alternative à la réinsertion où l´élève reçoit une allocation de l´Etat mais prend sa vie personnelle en charge, un but un peu moins ambitieux est le soutien et l´assistance continue aux personnes chroniquement marginalisées. L´Ecole concentre ses efforts sur la situation de l´élève dans sa totalité c´est-à-dire, aussi bien son économie, son éducation, son travail que son logement etc.

 

Référence
Les élèves peuvent se présenter eux-mêmes à l´Ecole. Un certain nombre d´élèves y sont référés par des institutions sociales (près d´un tiers par des assistantes sociales), des caisses de chômage, des centres psychiatriques de quartier, des prisons ou des hôpitaux, des syndicats etc. et un quart des élèves a entendu parler de l´Ecole par des amis ou des contacts.

Economie
Un accord avec l´Etat danois et la commune de Copenhague ainsi qu´environ 10% de subventions privées assurent la gestion de l´École qui est, en outre, subventionnée par des fonds privés, dont l´U.E, pour des projets pilotes spécifiques. 

L´Ecole - comme concept
Si l´on doit aider quelqu´un, le faire pédagogiquement - c´est le principe primordial de l´Ecole. La formation et l´éducation sont souvent des conditions fondamenta- les pour sortir de l´exclu- sion. 
Il faut toutefois compren- dre que les qualifications professionelles ne sont pas nécessairement le seul aboutissement de la formation et de l´éducation et donc interpréter ces termes dans leur sens le plus large. Il est vital que les élèves apprennent à être autonomes. Le terme éducation a donc tout naturellement sa place dans le travail de l´Ecole, depuis le principe le plus élémentaire selon lequel l´élève doit travailler pour gagner son repas dans la cafétéria jusqu´aux qualifications éducatives proprement dites, qui renforcent les chances de l´élève sur le marché du travail.

Aide à l´auto- assistance
La méthode de travail de l´Ecole est donc l´aide à l´auto-assistance. La méthode souligne que l´élève doit lui-même être actif et est lui-même responsable de ses efforts. L´Ecole constate que l´assistance est un bienfait à double tranchant. Accorder une aide peut entraîner la passivité, la dépendance chez les gens et les fragiliser si cette aide est offerte sans demande de participation active de la part de ceux qui la recherche. L´aide doit communiquer de l´optimisme aux gens, les activer et consolider leur champ d´action. Afin d´apprendre, l´élève doit agir lui-même, évt. par tâtonnement, et l´Ecole n´entreprend rien sans son accord et sa participation. Grâce à cette méthode l´élève perçoit l´aide comme un résultat de son propre effort, il est donc personnellement satisfait puisqu´il a lui-même contribué quelque chose de valeur. 

La reconstruction et le renforcement du sentiment d´autonomie et de respect de soi de l´élève ainsi qu´une amélioration des problèmes sociaux de chacun sont implicites dans cette méthode de l´aide à l´auto-assistance. La méthode est progressive et se base notamment sur la force individuelle de l´élève et sur ses possibilités de progression.

Le dollar-Kofoed
Un outil pratique et important dans la pédagogie de l´Ecole est une monnaie interne, appellée le dollar-Kofoed. Les élèves gagnent ce dollar-Kofoed en travaillant dans les ateliers. Les pièces servent à payer: nourriture, café, fruits, cigarettes etc. à l´Ecole. Toute marchandise et tout service à l´Ecole ont un prix, ce qui donne une structure parallèle à celle de la société environnante: il faut travailler soi-même pour obtenir quelque chose. Les pièces peuvent aussi servir à acheter une lessive dans la laverie de l´Ecole, un séjour d´une semaine dans la propriété de vacances de l´Ecole à Sorø ainsi que des parties de pêche dans le cotre de l´Ecole.

Parcours
 individuel
Le séjour des élèves à l´école n´est pas limité dans le temps. La duration du séjour est individuelle et déterminée par le développement personnel de l´élève. Les élèves viennent à l´Ecole de leur propre accord et peuvent la quitter quand ils le désirent. 

Le département de l´éducation

L´Ecole est divisée en départements ayant chacun leurs tâches, leurs budgets, leur personnel et leur chef de département. Le département est subdivisé en sections. Le travail de l´Ecole est coordonné par les chefs de département et le proviseur qui se réunissent une fois par semaine.

Le plus grand département est le département de l´éducation où sont affectés 50 enseignants. Le département propose 200 cours auxquels les élèves peuvent s´inscrire librement. Ces cours peuvent être aussi bien d´ordre créatif, que des cours d´écoles populaires supérieures, avec des sujets d´ordre général, jusqu´à une formation aboutissant à des qualifications profes- sionnelles.
Quelques exemples de cours proposés: bases en informatique, traitement de texte, calcul et mathémati- ques, sciences naturelles, connaissances de l´anti- quité, art contemporain, film et débats, littérature scandinave, psychologie, philosophie, histoire de la ville de Copenhague, littérature spéciale et méthodes d´études, échecs, demande d´emploi, théorie de la musique, cuir et peaux, couture de vêtements pour femme et pour homme, arts plastiques, peinture sur soie, travail du bois et du métal, dessin et peinture, céramique et grès, théâtre, cuisine, boulangerie, gymnastique, yoga, instruments de musique (piano, guitare, batterie), chant et entraînement de la voix, ensemble de blues/rock, danois, anglais, italien, russe, danois pour émigrés etc.

La durée des cours est de six mois. Un catalogue des cours proposés sort deux fois par an.
Les élèves à l´Ecole et hors de l´Ecole peuvent participer aux cours sur demande. Habituellement lorsque les cours commencent 1000 à 1200 élèves y sont inscrits. Les départs sont constants. Certains élèves quittent l´école suite à un déménagement ou parce qu´ils ont trouvé du travail par ex. D´autres élèves inscrits sur des listes d´attente sont convoqués pour les remplacer. Tout au long du semestre il y a un recrutement de nouveaux élèves, ce qui pose certaines exigences aux cours qui doivent, dans la mesure du possible, être individualisés. Pour les cours d´informatique les élèves ont leur programme individuel de cours, adapté à leurs connaissances antérieures et à leurs capacités. Afin de pouvoir accueillir les élèves qui rejoignent le cours en retard, d´autres cours ont des parcours moins longs et bien définis. L´Ecole a un conseiller éducatif qui aide les élèves à choisir leur matière mais en principe les élèves forment eux-mêmes leur emploi du temps d´après leurs propres désirs et leurs besoins individuels. Certains élèves ont un emploi du temps complet avec plusieurs matières, tandis que d´autres se contentent de quelques matières. Les cours peuvent aussi être combinés avec d´autres activités à l´Ecole comme le travail en atelier ou l´auto-école.

Après leur inscription aux cours, on demande aux élèves une participation de 80%. Si l´élève s´absente l´enseignant essaie de le motiver à une participation plus stable, s´il n´y réussit pas l´élève est rayé du cours et sa place est accordée à un autre élève.

Des cours d´école populaire supérieure, où les élèves sont ensemble du matin au soir, ont lieu environ cinq fois par an. Les cours s´adressent à des personnes aux intérêts variés.

Les cours sont organisés par thèmes, par ex. l´Europe, Copenhague, la botanique, la psychologie, la littérature et sont animés par des excursions. Le département éducatif comporte une bibliothèque d´environ 7 000 livres - romans et littérature spécialisée - que les élèves peuvent emprunter; elle est abonnée à des journaux et des revues qui servent aux cours.


Les sections atelier

Les capacités et les besoins des élèves sont très variés, c´est pourquoi l´Ecole dispose d´ateliers à niveaux très différenciés. Les ateliers les moins demandant sont les ateliers de montage où les élèves rassemblent des composants électroniques et semi-finis, rassemblent journaux et autre correspondance dans des enveloppes etc. C´est un travail effectué pour l´Ecole et pour d´autres entreprises. Les élèves travaillent en modules d´une heure. Les modules commencent à l´heure pile, si l´élève est en retard il doit attendre le prochain module. Les ateliers les moins demandant sont aussi les ateliers d´acuité où les plus démunis sont reçus instantanément, par ex. ceux qui sont sans argent.

Ces ateliers reçoivent les élève qui y gagnent les dollars-Kofoed par ailleurs mentionnés. Après une heure de travail l´élève a gagné un repas chaud à la cafétéria, ce qui lui évite l´humiliation d´avoir à mendier un repas. Le but des activités dans ces ateliers n´est pas seulement de produire quelque chose de tangible. La production est un des outils du travail socio-pédagogique dont le but est de développer le respect de soi, de reconstruire son identité et de remplir un besoin considéré important par l´élève.

Réintégration
Les ateliers de formation les plus importants de l´Ecole sont les ateliers de réintégration. Le département comprend des ateliers de menuiserie, de forgeron, de peinture, de mécanique, de transport, une imprimerie, une laverie et un dépot de vêtements et de meubles. Environ 150 élèves par an suivent un cours en atelier. Ils sont recrutés d´après une procédure spéciale et ont une semaine normale de travail dans les ateliers. Le but de ce séjour en atelier est de les entraîner au travail pour améliorer leurs chances de trouver un emploi. Les ateliers sont équipés de machines et d´outils modernes, l´entraînement au travail est donc à un niveau qualifié. Le personnel des ateliers est composé d´ouvriers spécialisés ainsi que d´assistantes sociales qui doivent aider l´élève à rééquilibrer sa condition sociale en cas de mauvaise économie par ex., ou à l´aider à trouver un logement et à l´assister dans sa continuation: à trouver un travail ou à poursuivre une éducation. Dans certains cas l´assistante sociale oriente l´élève vers une pré-retraite.

La production des ateliers de réintégration est très limitée. L´activité la plus importante des ateliers est l´entretien des bâtiments et du mobilier de l´Ecole ainsi que les transformations et les reconstructions dans l´Ecole.

Le temps passé dans les ateliers est en moyenne de neuf mois. Environ 25 % des élèves trouvent alors un emploi ou commencent une éducation. 25% reçoivent une retraite et poursuivent des activités de retraités et 50% quitte l´Ecole et continue de recevoir une aide sociale. La situation de ces derniers peut néanmoins s´être améliorée autrement durant leur séjour, puisqu´une resocialisation de plus grande ampleur vers un train de vie plus stable fait partie du séjour. Des cours d´auto-école peuvent faire partie de la réintégration. Les élèves avec un permis de conduire travaillent par ex. dans la section transport et vont chercher vêtements et meubles chez des particuliers pour les dépôts de l´Ecole.

Entraînement au travail 
L´Ecole a aussi des ateliers où la production des élèves se rapproche des niveaux de production ordinaires. Les élèves sont en cycle d´entraînement à l´emploi et peuvent fréquenter les ateliers pendant un an. La production est dirigée par des ouvriers spécialisés et les produits - matériel de cour de récréation, tables de café, grilles, tambours etc.- sont surtout écoulés vers des institutions publiques.

Les élèves apprennent par ex. à ajuster et à faire fonctionner des machines et aussi à déchiffrer des plans de travail. D´autres activités peuvent faire partie du trajectoire d´entraînement au travail. Certains élèves obtiennent le permis de conduire ou le permis de truck et peuvent suivre des cours d´informatique, de danois ou de langue étrangère.

Le département groënlandais
Environ 5% des élèves sont groënlandais. Ils ont leur propre département où ils construisent des kajaks et cousent des fourrures groënlandaises. Le but du travail avec les groënlandais est entre autre de motiver les élèves à rentrer au Groënland, mieux équipés pour affronter le défi de l´autonomie du Groënland.

Consultation
Des assistantes sociales, un avocat, un conseiller éducatif et un conseiller de l´A.N.P.E danoise font partie de l´effectif de l´Ecole. Les élèves sont conseillés et guidés dans les nombreux choix éducatifs et de travail de l´Ecole.

Les assistantes sociales planifient avec les élèves et les guident en ce qui concerne leurs droits civiques et dans leurs possibilités d´obtenir un logement, un emploi ou de commencer une éducation. Les consultations et la planification ont lieu à plusieurs niveaux en partant des besoins les plus élémentaires: hygiène, vêtements et un logement pour le travail et les études. Chaque trimestre les assistantes sociales ont un entretien avec les élèves, ensemble ils établissent un plan d´action qui définit le but du séjour de l´élève à l´Ecole.

L´Ecole organise des cours formalisés pour jeunes, car l´Ecole est reconnue comme centre responsable d´éducation d´après la loi sur les éducations libres pour jeunes.
Une partie du travail des assistantes sociales consiste à accorder une aide écono- mique -remboursable- à l´élève dans une situation extrême par exemple subvention au loyer, loyer et charges. 

Un service d´avocat est ouvert une fois par semaine. Un avocat en fonction (porteur de lettre de brevet) donne aide et conseil aux élèves qui en ont besoin.

Le conseiller de l´A.N.P.E organise des cours de recherche d´emploi pour les élèves et les aide à trouver un emploi. La recherche d´emploi fait partie du plan d´action des élèves en état de travailler.


Temps libre 

La plupart des activités à l´école ont lieu pendant la journée, pour certaines matières il y a cependant des cours jusqu´à 22 heures. L´Ecole est ouverte tous les jours tout au long de l´année. Pour les grandes fêtes des réunions festives sont organisées pour les élèves. L´Ecole a un bateau sur lequel les élèves et les employés qui sont intéressés sillonnent les mers danoises en été. L´Ecole a aussi une maison de vacances au centre de la Zélande. Les élèves qui sont intéressés peuvent y acheter un séjour d´une semaine.

Inscription et exeat
Quand on s´adresse à l´Ecole pour demander de l´aide ou participer à des activités, on y est inscrit comme élève et on reçoit une carte d´élève. Dès son arrivée, l´élève rencontre une assistante sociale. Au cours de cet entretien sa situation sociale est éclaircie. Dans certains cas il est nécessaire de faire des démarches immédiates. Un intermédiaire est assigné à chaque élève.

Ce contact doit être un support pour l´élève et le motiver pour qu´il profite de façon optimale de son séjour à l´Ecole.

Séjour de nuit et traitement
L´Ecole dispose de 37 lits pour les sans-logis entre autre. Il y a une section spéciale pour les jeunes ayant besoin d´un entraînement socio-pédagogique. Ils suivent des cours ou travaillent dans des ateliers pendant qu´ils vivent à l´Ecole. Dans la section dortoir, il y a un personnel 24 heures sur 24 ainsi qu´une infirmière et un médecin spécialisé en psychiatrie, qui a une consultation une fois par semaine. La clinique médicale donne aussi des soins ordinaires comme les traitements de plaies, les pansements et la distribution de médicaments comme l´antabus.

L´Ecole a aussi un logement de 13 places pour jeunes . Les habitants doivent, entre autre, apprendre à subvenir aux tâches quotidiennes: courses, préparation des repas, ménage, rangement etc.
Un établissement à la campagne dans le nord de la Zélande sert d´habitation collective pour ceux qui ont des problèmes psychiques. Cet établisse- ment est aussi géré selon des principes pédagogiques et les habitants doivent être actifs.


Cafétéria

A la cafétéria de l´Ecole, on peut acheter: petit déjeuner, repas complets, repas chauds, sandwichs, fruits et café. Plus de 300 personnes mangent tous les jours à l´Ecole. Les élèves paient souvent avec des dollars-Kofoed. L´argent habituel est aussi accepté. Un nombre croissant d´élèves est employé dans la cuisine de la cafétéria, ils s´y entraînent en vue de trouver un emploi en restauration. L´entraînement étant d´ordre général l´élève reçoit une vaste expérience du service en cafétéria.

Groupe visé et statistique des élèves 
Le groupe d´élèves de l´Ecole varie avec les problèmes de société de la période. L´Ecole a toujours essayé d´être présente là où le besoin est le plus grand. En règle générale les élèves doivent être au chômage, avoir 18 ans et un permis de séjour légal au Dane- mark pour fréquenter l´Ecole.

Le groupe d´élèves est largement composé de personnes ayant de graves problèmes psychiques et sociaux, de chômeurs de longue durée et de chômeurs temporaires. La diversité du passé des élèves et de leurs conditions est une des meilleures bases pour pouvoir aider même les plus faibles à redémarrer.

Un peu moins de la moitié des élèves sont des femmes. Un peu plus d´un quart a un lien avec le marché du travail, la moitié reçoit une forme d´aide sociale. 70 % des élèves sont danois. Les éléves étrangers se répartissent sur 65 nationalités. L´âge moyen des élèves est de 36 ans. Les éléves entre 25 et 29 ans forment le groupe le plus grand important. 85 % ont leur propre logement - appartement ou chambre. Les autres vivent dans des institutions ou vivent temporairement chez des amis ou des connaissances. 70 % vivent seuls.

L´Ecole de Kofoed
L´institution autonome l´Ecole de Kofoed, qui fonctionne sur une base chrétienne et démocratique, aide les gens en détresse sociale à subvenir à eux-mêmes (aide à l´auto-assistance).

Président de l´administration de l´Ecole:

Adjoint au maire Willy R. Eliasen
 
Proviseur: Robert Olsen

Adresse:
Kofoeds Skole
Nyrnberggade 1
DK-2300 København S
Tel. +45 32 68 02 00
Fax +45 32 95 62 17
e-mail: ks@kofoedsskole.dk